Il devient de bon ton de se moquer de l’emploi fréquent de l’expression « en même temps » par l’un des candidats à l’élection présidentielle. On tourne vite en dérision ce qui serait la preuve de son incapacité à prendre des décisions, à « trancher dans le vif », alors que ce devrait être la principale vertu d’un président de la République.

Quelle myopie sur ce que sont nos sociétés ! Nous vivons, tant chacun d’entre nous que dans toutes nos appartenances collectives, au milieu d’un champ de tensions, d’un océan de contradictions. Chaque individu est soumis en permanence à des pulsions contradictoires qu’il arrive plus ou moins à maîtriser sans jamais les éliminer complètement. Il en est de même pour tout collectif humain, pour toute « société », dont la vie est faite d’attentes, d’aspirations et d’actions différentes sinon opposées.

Pas de vie sans contradictions, ou plutôt sans coexistence d’éléments opposés, d’« unités contradictoires », car les opposés de chaque contradiction n’existent qu’en unité avec leurs contraires, que l’on ne peut jamais éliminer. Si l’on est amené à faire des choix ou à rendre des arbitrages, c’est toujours après avoir analysé et soupesé la diversité des enjeux et des choix. Et si un choix est effectué, il ne fait pas disparaître la tension ou la contradiction. Si l’on nie la tension, elle revient comme un boomerang.

Attachments:
Download this file (Eloge du 'en meme temps'.pdf)Eloge du 'en meme temps'.pdf[ ]69 kB

Dans le cadre du projet "2017-2027" lancé par France Stratégie visant à analyser les enjeux de la décennie qui suivra la prochaine élection présidentielle, Pierre Bauby répond dans une note pour la Fondation Jean-Jaurès, au thème « Dette, déficits et dépenses publiques : quelles orientations ? » en proposant de “repartir des fondamentaux”.

Dans le cadre d’un rapport d’information sur l’impact de la législation européenne sur les services publics, et en particulier sur les réseaux de transport, d’énergie ou encore de télécommunication, les députés Nathalie Chabanne et Jacques Myard ont auditionné Pierre Bauby, directeur de l’Observatoirede l’action publique de la Fondation Jean-Jaurès. Le résumé de son intervention a été peut être téléchargé ci-après.

 

Attachments:
Download this file (2015.12 Audition_Bauby.pdf)2015.12 Audition_Bauby.pdf[ ]300 kB

Tout semble avoir été dit sur la COP21 et ses résultats, ses ambitions et ses limites ou les déceptions de ne pas avoir vraiment relevé les défis…

Et pourtant…

Attachments:
Download this file (Inespérable 2015.pdf)Inespérable 2015.pdf[ ]95 kB

Depuis décembre 2014, existe au sein du Parlement européen élu en juin 2014 un Intergroupe (réunissant des députés de tous les groupes politiques) consacré à la fois aux « Biens communs » et aux « Services publics – services d’intérêt général ». Il est coprésidé par la députée portugaise (GUE) Marisa Matias et par le député français (S&D) Jean-Paul Denanot.